Le blog de Katrin Alexandre (alias Mademoiselle K)

  • delassements1

Mes contributions littéraires

Petite définition

  • boudoir1

Paper Blog

  • paperblog member

« Motel Fetish | Accueil | Blason de la queue »

lundi 13 mar 2006

Commentaires

Métastable

Un post sur mon blog (le 5/12) s'inspirait de cet érotisme :

Où sont les images du printemps
Et l’art de la chambre à coucher ?
Où se nichent la sexualité des mots
Dans le Nu Shu ?
Oubliés les dessins de Al Yong
Ces fleurs qui éduquent à l’amour !
Où sont les bateaux, les maisons, les chambres fleuris ?
Quand prendrais-je encore
Le cœur de fleur de ma fille fleur jaune ?
Envolé le couple d’hirondelles
Endormi le tigre blanc qui bondit
Arraché le pin aux branches basses
Pêché le poisson aux quatres yeux
Disparue la jeune fille
Qui jouait de la flûte de jade.
Et pourtant je rêve souvent
Que les jeux des nuages et de la pluie
Nous mènent vers les parfums de miel.

Métastable.

« Mon seigneur est content, de la main gauche
Il tient sa flûte et de la main droite
Il me fait signe pour que je l’invite
Dans ma petite maison… Oh, quelle joie ! »

(Shi Jing, ‘Le canon des poêmes’)

katrin

@metastable: merci pour ce tres joli poème!

Raphaël Zacharie de Izarra

L'AMOUR

On vous dira que l'amour est enfant de Bohème, aveugle, sot, éclatant, qu'il est bleu, rose ou verdâtre... Qu'il ressemble à un oiseau blessé, qu'il est solennel comme une porte de cathédrale, qu'il brûle, empoisonne, apaise, irrite... On vous dira même qu'il durcit les coeurs. Vous serez mollement convaincus et oublierez bien vite ces fadaises.

Moi je vous dis que l'Amour, l'Amour, le vrai, l'unique, le beau, le tendre, l'inouï, l'indéfinissable n'est pas une étoile, pas un chemin perdu, pas une musique. Il n'est ni de marbre ni de bois.

L'Amour court sur les toits, plonge dans les gouttières, se répand dans les fosses, s'y vautre, s'évapore jusqu'aux nues, redescend en chute libre, s'écrase contre la gueule des loups, remonte aussi vite au-dessus nos têtes, retombe sous forme de flocons, s'immisce dans nos cous, s'égare dans nos cheveux, se transforme en particules infiniment ténues, revient et s'abat comme une grosse vague salée dont l'écume dévaste tout, n'épargnant que les rats.

L'amour n'est pas un chien galeux, pas un cygne errant, pas un libellule aux ailes d'argent. Il n'est ni à droite ni à gauche, ni devant ni derrière. Il glisse comme une ombre, se fait oublier à chaque heure qui passe, sursaute avant midi, colle aux semelles, s'en échappe par les trous, fuit de tous côtés, vole au secours des bien-portants. Déroutant, il s'arrange pour se faire réveiller à dates fixes. Prévisible, il sonne comme une cloche fêlé.

L'amour n'est pas une histoire à dormir dans un lit, pas un roman à l'eau-de-vie, pas un poème acide. Il n'est ni blanc, ni gris, ni jaune. L'Amour est un citron peu pressé, une terre battue en neige, c'est une coquille dans un livre qui sert de cale. Il monte quand il faut monter, descend quand il faut descendre, tourne quand il ne faut pas tourner. L'Amour est un âne, une barrique, une bourrasque inique, une barricade "ânesque". Têtu, il transpire à grosses gouttes.

Car enfin l'Amour finit toujours par revenir courir sur les toits, quels que soient ses masques : issu des nuages il recouvre tout, imprègne tout en formant d'inutiles tourbillons que personne ne verra jamais. Invariablement il surgit en geysers minuscules, reprend le chemin des gouttières, retourne à ses fosses pour le seul plaisir de les féconder avant de s'en extraire et lentement grimper jusqu'à son firmament de brumes et d'azur.

Arroser les toits, mouiller les hommes, humecter l'herbe, baver sur le monde, envelopper de brouillard têtes et espaces vitaux, laver les peaux, noyer la planète, tel est le mystère diluvien et infini de l'Amour.

Raphaël Zacharie de Izarra

raphael.de-izarra@wanadoo.fr
2, Escalier de la Grande Poterne
72000 Le Mans
FRANCE
Téléphone : 02 43 80 42 98
Freebox : 08 70 35 86 22

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Suivez-moi...

Devenir Fan

Découvrez le nouveau blog de Corto Santi

Ecoutez... C'est divin!

Encanaillez-vous dans mon Quartier des Plaisirs

Boudoir Lounge

Ma SexoPhonic Radio

  • boud1a

Amoureux Larcins

  • boudoir2

Albums Photos

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Photos et modèles

    Liaisons étrangères

    Sexo Phonic Radio, emoustillez vos sens

    Blog powered by Typepad
    Membre depuis 07/2005

    Souscrivez au fil RSS xml du Boudoir (clic sur ico

    Stats Boudoir

    Annuaires